Qu’est ce qu’un living lab ?

Un living lab est un écosystème multi-acteurs qui s’applique à un territoire de projet et qui implique sa population dans les projets du territoire dont elle est la partie prenante essentielle.

C’est une organisation de la société civile qui réunit dans cette finalité des acteurs aux compétences complémentaires ; celles-ci se conjuguent à travers les projets du territoire.

Ar Nevez s’est appuyé dans sa conception sur le référentiel ENoLL (le réseau des living labs européens) et sur l’expérience issue de dispositifs similaires (Cf. Agro-expérience en Acadie) ou sur des dispositifs établis sur des thématiques de santé (Living lab WELL en Belgique).
Ce type d’organisations transversales partageant des finalités communes correspond à un retour de l’engagement citoyen, à une volonté de prendre une part active à la dynamique du territoire, à la compréhension de l’importance des solidarités locales autant de mouvements qui contribuent à la résilience du territoire et de ses acteurs.

L’objectif est bien sûr de mobiliser mais aussi de développer les « compétences collectives » des acteurs du territoire, une ressource essentielle qui doit être valorisée et capitalisée de projet en projet pour devenir la première richesse du territoire.
Le living lab est d’abord au service des territoires et de la population. Les entreprises, les établissements d’enseignement supérieur, les associations et les experts qui se reconnaissent dans Ar Nevez, partagent tous une préoccupation essentielle : le souci de répondre aux attentes de la société, celui de leur utilité sociétale et de leur raison d’être.
Ar Nevez, un lieu d’innovation avec et pour les acteurs des territoires en transformation.

Le référentiel ENOLL

Née au Massachusetts Institute of Technology (M.I.T) de Cambridge, la démarche Living Lab se développe depuis un peu plus de 10 ans en France et en Europe.
La démarche Living Lab offre une nouvelle approche de l’innovation dans laquelle les utilisateurs ne sont désormais plus vus comme un objet d’investigation mais comme des acteurs clefs dans le processus d’innovation.
Son objectif est alors de réunir sur des territoires différents partenaires les ressources nécessaires pour accélérer non seulement les processus d’innovation, mais aussi leur accès à différents marchés.
Ce concept s’est développée en Europe avec la création en 2006 d’un réseau européen des Living Labs (ENoLL), réseau ayant reçu le soutien de la Commission européenne.
Les Living Labs ont comme objectif de répondre à des problématiques concrètes dans une grande variété de domaines allant de l’agriculture à la santé, en passant par le tourisme, l’environnement et la démocratie participative. La démarche Living Lab est adaptée à tous types d’environnements professionnels et domaines d’activité, du secteur privé ou public.