Défis à relever

Défis à relever : Accompagner les territoires dans leur transformation face aux enjeux écologiques, sanitaires, énergétiques et climatiques


Si la pandémie nous amène à repenser aujourd’hui la santé selon des approches transversales et globales (Cf. One Health, Santé mondiale, santé territoriale, bien-être…), cela fait déjà longtemps que les approches purement sectorielles se trouvaient disqualifiées au regard d’enjeux tels que le climat, la biodiversité, l’énergie ou la mobilité. L’approche sectorielle technique demeure indispensable, mais elle doit être subordonnée à une approche plus complexe, écosystémique qui intègre le vivant et qui soit donc aussi « symbiotique »… Les problématiques territoriales étant par nature transversales, les réponses aux défis majeurs du siècle ne peuvent être qu’éco-symbiotiques :

- Les enjeux écologiques, sanitaires et climatiques sont dorénavant bien compris comme relevant à la fois du local et du global (Cf. René Dubos : Penser global agir local, 1972)
- Une économie nouvelle se dessine, intégrant le vivant et la compréhension circulaire de l’activité. L’économie symbiotique réunit concepts et méthodologies pertinentes.
- Les transitions en cours impliquent des compétences collectives, celles que développent les écosystèmes d’acteurs et que les territoires doivent susciter et capitaliser

Accompagner

Créer une dynamique d’acteurs bretons de la transformation des territoires et aider les territoires à coconstruire et déployer leurs stratégies transformatrices avec tous les acteurs et les citoyens !


Ar Nevez accompagne et assiste les acteurs et la population des territoires en mouvement. Il constitue un espace de coopération entre les collectivités locales, les entreprises, les établissements d’enseignement et de recherche, les associations et les citoyens eux-mêmes qui se trouvent ainsi engagés ensemble dans une dynamique « « territoire de projet & projets de territoire » ». Ar Nevez est un living lab en mouvement. Il est partout où se trouvent les territoires partenaires, chacun concourant à l’enrichir de ses propres expériences. Des ateliers participatifs seront mis en place sur des thématiques définies par les territoires ; une plateforme collaborative facilitera la dynamique collective, l’élaboration d’outils et de bonnes pratiques ainsi que la diffusion des retours d’expérience.

Territoires de projet

Le living lab Ar Nevez s’applique à un territoire de projet et implique sa population dans les projets du territoire dont elle est la partie prenante essentielle. Les projets de territoire consiste à accélérer la « transition » dans toutes ses dimensions écologiques, énergétiques, numériques, sociales et sociétales en s’appuyant notamment sur la richesse humaine des habitants.
Au-delà d’une sensibilisation, il s’agit d’une action d’accompagnement des territoires dans leurs transformations pour une mise en marche ordonnée s’inscrivant dans la logique des engagements nationaux (COP 21) et régionaux (Cf. en Bretagne, la Breizh COP).
Cette transformation vise et s’appuie sur la société civile et donc aussi sur les citoyens de façon directe. Il s’agit de les associer à la co-construction des projets du territoire et de les inciter à y prendre part activement.

Stratégie de territoire

Le souci du living lab est de favoriser le développement des compétences collectives du territoire. Il s’agit d’apporter le concours de l’écosystème des partenaires d’Ar Nevez aux acteurs du territoire dans le déploiement de leur stratégie transformatrice, de répondre à leurs attentes et de valider avec eux de nouvelles façons d’appréhender le potentiel de leur territoire :

- reconsidérer le territoire à l’aune des énergies renouvelables, des ressources naturelles et biosourcées pour une nouvelle dynamique économique,
- et aussi prendre en main la formation des jeunes et déployer une stratégie « compétences territoriales » en cohérence avec la politique de développement écoresponsable.

Outils & méthodes

L’écosystème Ar Nevez est déjà très fourni ; des travaux conduits avec et entre ses différents partenaires permettront de développer les capacités propres du living lab (donc ses propres compétences collectives), d’inventer et de développer outils et méthodes au service de la transformation des territoires, de conduire des travaux de recherche-action voire d’encadrer des chercheurs ou de contribuer à des chaires.

Mobiliser les acteurs

- Recenser des acteurs publics et privés qui travaillent déjà à la transformation des territoires ; développer des méthodologies de transformation dans une logique coopérative et collaborative
- Vérifier leur intérêt pour une démarche fédérative régionale multi-acteurs au sein d’Ar Nevez
- Catégoriser (Cf. Différents collèges de membres) : Collectivités territoriales (EPCI) – Entreprises mobilisées au sein de réseaux – Organismes de formations secondaires et supérieures – Organismes divers engagés dans l’innovation, la création, les transformations territoriales…
Associer les espaces ou structures à forte dimension coopérative : tiers-lieux, espaces de coworking, espaces de travail collaboratifs, projets structurants qui appellent des compétences collectives… Tous des acteurs de la transformation territoriale, de l’évolution des pratiques du travail, de la coopération, de la stratégie…

Donner toute sa place à la jeunesse

Le living lab doit aider les territoires dans l’élaboration de leur vision et dans le déploiement de leur stratégie 2030, favoriser l’implication des acteurs, s’appuyer sur les forces vives du territoire, sur la richesse humaine de la population, et en particulier sur l’énergie positive de la jeunesse qui apparaît comme l’un des meilleurs leviers d’une transformation efficace et rapide des territoires et donc de la société.
C’est la raison pour laquelle il est nécessaire d’étudier les modalités d’intégration des jeunes au sein des groupes de travail, de les associer à la gouvernance des projets et du living lab et de leur mettre à disposition les outils informatiques et plateformes numériques ad hoc. Le living lab doit ainsi inciter à la participation des citoyens dans la transformation de leur territoire, notamment les jeunes.